mercredi 11 janvier 2017

Sauvez les Yéménites !



Des Yéménites sont tués chaque jour dans une guerre absurde et immorale qui risque de détruire toute vie, transformant les Yéménites en cibles de mort. Sur terre ils sont attaqués par les forces fidèles à l'ancien président Ali Abdullah Saleh et la milice Houthi, et du ciel par leurs ennemis, l'alliance dirigée par les Saoudiens.
La guerre a déjà tué des dizaines de milliers de personnes et blessé beaucoup plus. Deux millions de personnes ont fui les zones touchées par les affrontements violents, vers des camps de réfugiés dans d'autres régions du pays. La guerre ramène les Yéménites à une situation sans précédent depuis la naissance de la civilisation. Il n'y a pas de sécurité, pas de liberté - que ce soit dans la sphère privée ou publique -, des arrestations illégales ont lieu. Il ne reste presque plus de nourriture, et celle qu'on trouve est chère et rationnée. Les services publics - soins de santé, éducation, électricité et eau  - ont disparu. Les Yéménites sont laissés à eux-mêmes et n'ont que des moyens primitifs comme les braseros et lampes à pétrole pour essayer de maintenir un semblant de vie quotidienne normale.
La guerre s'est étendue à de nombreuses régions, et elle dure depuis longtemps. Les victimes meurent soit comme conséquence directe des combats, soit de la famine qui ravage plusieurs villes du Yémen. Les salaires dans les secteurs privé et public ont pas été payés depuis quatre mois, les gens n'ont plus de quoi acheter de la nourriture et aucune aide publique n'est fournie. En outre, le choléra et la dengue ont frappé des milliers de personnes puisque les médicaments manquent et les autorités ne sont pas en mesure de lutter contre ces épidémies.
Cette guerre n'est pas soudainement tombée du ciel, elle n'a pas été provoquée par des forces inconnues que nous ne pouvons ni voir ni condamner. Elle est plutôt une conséquence directe de la décision des acteurs nationaux d'entrer en guerre, avec le soutien de leurs alliés dans la région. La milice Houthi et les forces de Saleh portent la responsabilité principale d'avoir allumé l'étincelle de la guerre et déclenché une guerre civile.
L'actuel président Abdo Rabbo Mansour Hadi et son gouvernement, ainsi que l'Arabie Saoudite et la coalition guerrière portent la responsabilité de la poursuite de la guerre. Malgré l'échec des parties en conflit à obtenir une victoire militaire ou arriver à une solution politique, elles semblent toutes prêtes à se battre jusqu'au bout, jusqu'à la dernière goutte de sang yéménite.
Les belligérants ne se soucient pas de l'augmentation de la violence, du fait que 20 millions de personnes vivent dans des conditions inhumaines. Ils bénéficient de l'économie de guerre et de la structure sociale et politique de la guerre, par conséquent, ils s'acharnent au combat. En plus de la mise à mort de Yéménites les milices Houthi et les forces de Saleh ont continué à appauvrir la société, ils ont volé de l'argent et des ressources du gouvernement et de la banque centrale, sans prendre en compte les victimes de la guerre et les pauvres qui continuent à alimenter les statistiques de guerre.
Le gouvernement du président Hadi et la coalition dirigée par l'Arabie Saoudite ne sont pas mieux. Ils ne font rien non plus pour réduire la souffrance des Yéménites, sauf quand ils voient une occasion de les intégrer dans leur machine de guerre. Par conséquent les Yéménites ne font confiance aujourd'hui à aucune des parties ni à aucun de leurs alliés régionaux à leurs intentions pour le pays.
Les Yéménites savent que les parties au conflit n'ont aucun intérêt à mettre fin à la guerre, que la souffrance de la population n'est à l'ordre du jour de personne. Il ne reste désormais aux Yéménites que l'espoir improbable que la conscience du monde extérieur s'éveillera, que le monde interviendra pour mettre un terme à la folie à laquelle les belligérants nous exposent. Personne plus que les Yéménites touchés par la prolongation des combats ne veut arrêter cette guerre, et clore ce chapitre infernal de leur vie.
Le monde extérieur, qui a oublié la guerre au Yémen depuis belle lurette, l'a maintenant sur sa conscience. Prenez une responsabilité morale et humanitaire pour cette tragédie en cours! Prenez position pour les Yéménites, leur bien-être et non pas pour les exigences des belligérants et de leurs alliés dans la région.
Le fait est que la conscience du monde extérieur est le dernier espoir pour le Yémen avant qu'il se transforme en un charnier négligé. J'ai vécu et je continue à vivre ici tout au long de cette guerre et de tous ses événements douloureux comme les millions de Yéménites forcés de le faire sans avoir aucune culpabilité dans ce qui se passe actuellement.
Eux et moi, nous espérons que cette infernale machine à tuer s'arrêtera maintenant. Non seulement elle tue nos proches, mais elle a également tué notre humanité. Et la possibilité de vivre une vie digne.
BOCHRA EL MAKTATI
Source : TLAXCALA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire